Activity Info

Veuillez noter que nos sentiers sont présentement fermés et réouvriront à l'été 2024. Merci pour cette superbe saison de randonnée et à l'an prochain ! 

Horaire :  

Nos sentiers sont ouverts du jeudi au dimanche, du 13 juillet au 6 août 2023. À tous les jours du 14 au 24 août 2023. Deux départs par jours, à 10h et à 13h. 

L’horaire peut changer sans préavis. Vous serez accompagné par nos guides-naturalistes qui vous feront bénéficier d’une visite d’interprétation (gratuite) de nos sentiers. 


Départs : En continue, de 09h à 16h 

Durée : 2h30

Parcours : 3,2 km

Classification : niveau intermédiaire

Certains passages plus difficiles des sentiers de niveau intermédiaire peuvent ne pas convenir à tous. De bonnes chaussures ou bottes de marche sont recommandées pour apprécier pleinement la visite.


PRIX D'ENTRÉE :

Adulte : 10$ taxes incluses.

Enfant 5$ (5 à 12 ans) taxes incluses.     

Enfant moins de 5 ans : Gratuit.

Le prix d'entrée donne accès à tous les sentiers. Les animaux sont interdits. 


Voici le plus long des sentiers de randonnée pédestre du CÉPAS. En effet, le sentier Calypso longe approximativement le contour de la propriété du centre, pour totaliser 3,2 km, incluant les tronçons qui empruntent les autres sentiers : Aigle Doré et Gaylussacia. 

Il doit son nom à une orchidée, le calypso bulbeux (Calypsoa bulbosa) qui a été trouvé dans le sentier en 1971. Malheureusement, cette belle plante est disparue du territoire et il est peu probable de l’y rencontrer aujourd’hui.


Sur une autre planète : À la découverte des écosystèmes 

Son parcours permet d’observer un milieu forestier gardé intact depuis le passage des bûcherons et d’un feu de forêt, il y a presque 50 ans. Il fait traverser des écosystèmes nombreux et variés permettant d’observer à peu près toute la faune vivant à Port-au-Saumon.

À partir de la jonction Gaylussacia (métrage 884), le sentier file dans la montagne vers le sud-est pour descendre ensuite en droite ligne vers le fleuve. Après une longue remontée, on accède au dernier tronçon qui parcourt des vallées boisées puis des affleurements rocheux ou le panorama s’ouvre sur la majesté du fleuve, avant de redescendre dans la prairie du CÉPAS.